vendredi 1 août 2014

Le naturel | Spécial date

Source : Laurence Vagner sur Flickr
Avertissement, ce billet s'adresse à des personnes âgées de 18 ans et plus ... sauf mes parents.

Deuxième date avec un gars cute limite macho. On sirote une bouteille de vin au salon. On jase de tout et de rien jusqu'à ce qu'il pose une question out of the blue.

«
- Tu prends-tu la pilule?
- Euh. On est-tu rendus-là?
- Je mets pas de capote.
- Pourquoi?
- Parce que c'est pas naturel.
- Ça existe, des capotes naturelles. Y'en a en tripes de mouton.
- Non. Je veux dire que c'est pas naturel, venir dans une capote.
- Dans ce cas-là, j'imagine que tu ne viens pas non plus dans des kleenex, c'est pas très naturel...
- Non, y'a rien qui sort de là (en pointant sa fourche) tant que ça peut pas aller là où la nature veut que ça aille.
- Je vois... [Ok bye!]»

Le cambriolé | Spécial date

Source : Gloved Agent sur Flick
Si vous avez déjà été actif(ve) sur un site de rencontre, vous avez sûrement réalisé combien c'était un gobe-temps insoupçonné.

- Allo! Tu fais quoi dans la vie?
- Je suis entrepreneur.
- Ah oui?
- Dans quel coin?
- Sur la Rive-Sud. Et toi, tu fais quoi?
- Je suis analyste d'affaires.
- Ah oui? Ça fait quoi, ça, une analyste d'affaires?

Une heure de chat plus tard.

- J'ai trois chats, un chien, deux lapins et un poney. C'est comme mes enfants.
- Je suis fuuuuuull allergique aux animaux.
- Ah... Je peux pas imaginer ma vie avec quelqu'un qui ne voudrait pas vivre avec moi parce que j'ai des animaux.
- Ok. Bye.

Je suis de celles qui pensent dater rapidement, c'est la meilleure façon d'économiser son temps. C'est pourquoi j'ai accepté de rencontrer M. au chic Normandin pas loin d'où j'habitais quand j'étais une jeune étudiante (insouciante).

- Salut M!
- Wow. Tu portes le même chemiser noir que sur ta photo de profil.
- T'es observateur! C'est rare que les gars remarquent le linge.
- J'aime bien ces chemisiers de chez Jacob. J'en ai achetés trois pareils à mon ex.
- [perplexe] Ah oui? En quel honneur?
- Quand elle mettait ça, on jouait au voleur.
- Au voleur?
- Ouais. Elle rentrait par effraction par la fenêtre de ma chambre. Je la jetais contre le mur pour ne plus qu'elle bouge. Et là je la fouillais en la traitant de sale petite voleuse.
- Okaaaaaay...
- As-tu des gants de cuir? On va chez toi et on joue si tu veux. 

Et là je me suis dit que ça vaudrait peut-être la peine de poser plus de questions avant de rencontrer un gars, si je me remettais un jour de cette date-là.

Le Roumain | Spécial date

Source : Hans Splinter sur Flickr 
Je rencontre un gars d’origine roumaine sur un site. Il me propose un rendez-vous devant un comptoir de gelatto, le samedi suivant. J’accepte.

Le matin du rendez-vous, il fait pas chaud. Le genre de matin de septembre où tu te demandes si tu seras la seule à avoir mis tes mitaines. Je le rejoins au lieu convenu à 11 h.

On se reconnait. Il est pas moche. Il m’offre un gros cornet. Je lui dis que j’ai déjà le cerveau gelé juste à l’idée de manger de la crème glacée. Ça faisait de la petite boucane quand je parlais. Je lui propose d’aller à la brûlerie. Il me répond, effarouché : « Ouain, ça commence bien, c’est déjà toi qui mènes… »

À ce moment-là, j’avais déjà décidé que ce serait notre unique date. Mais au lieu de prendre mes jambes à mon cou, je commande un café. Je le lui tends : « Tiens, ton café ce matin t’est offert par une féministe. »

On s’assoit. Le gars jase, jase et jase encore d’affaires plates. De char, de Costco, de hockey. Je chante des chansons dans ma tête pour enterrer ce qu’il dit. Et là j’entends : « J’ai plein de sacs à main à la maison. Si tu veux, je t’en donne un. »

Je sors subitement de mon autohypnose. « Hein? »

Il me dit que c’est juste une joke, une joke de Roumain. Il parait que ce sont des voleurs, les Roumains. « Hé bien. Merci de m’avoir donné un nouveau préjugé », que je lui réponds.

Je décide de mettre fin à mes souffrances en prétextant un rhume imminent. Visiblement, il n’a pas compris : il me demande si j’aime les hot dogs.

«
- Euh, je n’en mange pas vraiment…
- La prochaine fois, je t’amène là où ils servent les meilleurs hot dogs au monde.
- Où ça?
- Chez Costco! »