dimanche 12 septembre 2010

Les grains entiers


Mardi matin, après m’être demandé combien de Mini-wheats étaient contenus dans une pleine boite, j’ai réfléchi aux allures que prend ce blogue au fil des semaines. Et j’ai réalisé que mon style s’apparentait à celui des chroniques qu’on trouve dans les revues de filles (que j’achète uniquement pour les photos, soit dit en passant) quelque part entre l’horoscope et les tests du genre « Êtes-vous une croqueuse d’hommes? ».

Voilà : je donne dans le blogue qu’on lit quand on dispose de 10 minutes avant un rendez-vous ou, mieux, pendant une pause-pipi.

Dans ce billet, je pourrais vous expliquer les raisons qui m’ont amenée à prendre cette tangente. J’ai pensé me justifier en soulevant le fait que je suis de la génération Y, celle qui a grandi dans la crainte de se faire dévorer par des souliers mangeurs de camions et qui s’exerce depuis l’enfance à raconter son « je-me-moi » à tout-venant.

Pour ce billet, j’ai choisi d’aborder deux sujets d’actualité, au lieu de vous raconter mes trépidants (!) incidents bibliographiques, question de vous prouver que mon « je » givré possède aussi les avantages des grains entiers.

Le retour des Nordiques

Bon, je l’admets. Il y a quelques mois, je n’étais pas très chaude à l’idée qu’on construise un nouvel amphithéâtre à mes frais de contribuable-de-la-classe-moyenne pour accueillir une nouvelle équipe de la LNH. Mais, peu à peu, je me laisse gagner par l’enthousiasme des nombreux ex-futurs supporteurs des Nordiques qui, masochistes le samedi soir, se repassent en boucle le fameux but d’Alain Côté.

Pour tout dire, cette effervescence sportive me fait retrouver graduellement ma ferveur de groupie adolescente qui s’époumonait à crier, entre deux clopes, « Go Rorquals Go » dans les gradins de l’Aréna Bertrand-Lepage.

Et, je dois m’en confesser : je caresse toujours l’espoir de réaliser mon fantasme, tel qu’écrit à la page 33 de mon album de finissants. En effet, avec le retour d’une équipe de la LNH à Québec, mes probabilités de marier un joueur de hockey augmenteraient considérablement…

Le bulletin chiffré unique et la disparition des compétences transversales

L’actualité de ces dernières semaines a été marquée par la décision du MELS d’imposer un bulletin chiffré unique et par la disparition du terme « compétences transversales » dans les documents ministériels.

Je ne critiquerai pas ici ces décisions. Je tenterai plutôt de vous exprimer mon point de vue en utilisant cette analogie ingénue.

Imaginez que vous commencez une nouvelle diète (Renouveau pédagogique) pour améliorer votre condition physique (réussite scolaire). Malheureusement, en plus de ne pas être correctement préparé psychologiquement, vous manquez de temps et d’organisation. Dans ce contexte, même si vous avez une volonté de fer, vos chances de réussite sont plutôt minces…

Malgré tout, vous persévérez. Vous contenez tant bien que mal vos compulsions alimentaires (bulletin chiffré) et résistez à l’envie de céder à vos anciennes habitudes sédentaires (enseignement axé sur les connaissances).

Après tant d’efforts, vous viendrait-il à l’esprit de continuer votre diète, tout en réintégrant les Fruit Loops à votre alimentation et en augmentant le nombre d’heures que vous passez devant la télé?

Vous en conviendrez : certains compromis, incompatibles avec votre nouveau régime de vie, lui feraient perdre tout son sens... Alors, la prochaine fois que vous irez au supermarché, vous laisserez-vous tenter par les Fruit Loops ou mettrez-vous plutôt dans votre panier une boite de Mini-wheats?

Source de l'image : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/2/2b/Frosted_Mini_Wheats.PNG

4 commentaires:

  1. Haaaa ma chère que tu me fais du bien !! Une soirée qui s'annonçait tellement moche, vient de se transformer en un diaporama de mes souvenirs avec toi ....oui oui je crie Go Rorquals Go dans mon salon !!! En pensant à mon beau É.Belzile...MON joueur !!! Et en humant l'odeur ÉPOUVENTABLE du maudit gars au cigare qui empeste mon environnement et empoisonne ma vie de jeune groopie!!

    Merci ma chère amie, tu viens de faire ma soirée !!!

    Jess ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je vais en prendre un autre bol svp, avec du lait 2%, bien entendu.

    RépondreSupprimer
  3. Billet savoureux, ma soeur!

    Tu es si intelligente, la meilleure de la famille en terme d'analogies alimentaires. (je t'imagine déjà glousser devant le compliment;)

    Je suis honorée d'avoir des gènes communs aux tiens. Ça me fait sentir respectable (N.B. rien à voir avec le groupe de musique coupable de "l'argent fait le bonheur").


    Geniève, comme tu sais si bien m'appeler

    RépondreSupprimer
  4. Wow Véro!
    J'ai effectivement regardé à la page 33 de l'album des finissants et oui, tu te dois de marier un joueur de hockey! Et ta puissance est encore ton Q.I.!
    Jannie

    RépondreSupprimer

Merci d'enrichir ce billet de vos commentaires.